Qui est Karamoko Dembelé, le phénomène de 15 ans qui vient de signer pro au Celtic ?

Samedi 29 Décembre 2018 à 10:23
img

À seulement 15 ans, Karamoko Dembelé défie les lois du football. Encore plus précoce que Kylian Mbappé, ce milieu de terrain ivoirien né à Londres vient de signer professionnel avec le Celtic Glasgow. Tout simplement du jamais vu à un tel niveau depuis un certain Freddy Adu…


À 15 ans, Karamoko Dembelé affole les statistiques et collectionne déjà les records. Né en 2003 à Londres, il déménage avec sa famille un an plus tard dans le nord de l’Écosse près de Glasgow. Repéré dès son plus jeune âge par sa précocité, il finit par rejoindre le Celtic Glasgow à 10 ans. Trois ans seulement plus tard, il fait ses débuts avec l’Equipe des U20 du Celtic. Une nouvelle qui fait grand bruit en Écosse et aussi dans toute l’Europe. Évoluant habituellement avec les moins de 14 ans du Celtic, le jeune attaquant âgé de 13 ans avait disputé quelques minutes en octobre 2016 avec les U20 du club écossais. Une initiative de son club pour le récompenser après d’excellentes prestations lors de la Saint Kevin’s Boys Academy Cup, en Irlande. Dembélé avait alors terminé meilleur joueur du tournoi U13. Rapidement, les images de son match avec les U20 ont fait le tour de la planète. Ce qui n’a pas échappé à plusieurs écuries européennes déjà prêtes à mettre la main sur ce nouveau joyau, à commencer par Manchester City, Chelsea et même l’Ajax Amsterdam.

Couvé par Brendan Rodgers, qui ne tarit pas d’éloges depuis qu’il a découvert ce petit format très vif et technique, Karamoko Dembelé a poursuivi son apprentissage du haut niveau allant même jusqu’à briller avec les U20 lors d’un match de Coupe d’Écosse contre Partick Thistle. Son but inscrit après une percée en solitaire a fait sensation sur le sol britannique et réjouissait donc le coach du Celtic. « Si on ne parle que de talent, je pourrais probablement prendre Karamoko en équipe première dès maintenant. Mais il a à peine plus de 15 ans. Je dois penser à sa progression et à son niveau de maturité. Pas seulement à son talent. (...) Je pense qu’il pourrait jouer, mais la véritable question qui doit se poser, c’est, est-ce qu’il peut l’assumer ? », concluait le Nord-Irlandais dans les colonnes du Scottish Sun.


Prêt à tout pour jouer en pro avec le Celtic !

Deux mois plus tard et quelques heures avant Noël, le Celtic décidait d’offrir un beau cadeau à ses supporters en verrouillant son plus grand talent avec à la clé un contrat professionnel de trois ans pour le jeune joueur. À 15 ans, ce grand espoir, qui hésite toujours entre la sélection anglaise et celle d’Écosse, se voit donc récompensé d’un premier contrat pro. Interrogé sur le site officiel du club de Glasgow, le milieu offensif était bien évidemment heureux. « Cela représente beaucoup pour moi de débuter ma carrière pro au Celtic. Je suis arrivé ici très jeune et après tout ce que ma famille et moi avons traversé, je suis très heureux d’avoir l’opportunité de les rendre fiers. » Cette étape franchie, Karamoko Dembelé n’a déjà plus qu’une idée en tête, celle de faire ses débuts en pro. « Mon objectif est de jouer en équipe première. Je vais essayer d’y arriver le plus rapidement possible. Avec la réserve, chaque entraînement, chaque match vont me servir à prouver au coach que je peux jouer en équipe première. » Pour cela et comme les règlements l’imposent, il faudra attendre le 22 février 2019, date de son seizième anniversaire.

Mais attention, le chemin vers le succès est semé d’embûches. En effet, l’histoire est jalonnée d’exemples de jeunes joueurs talentueux et précoces, trop vite lancés dans le grand bain et qui se sont perdus en route, trop sûrs de leur talent. On se souvient par exemple de l’Américain Freddy Adu, présenté comme le nouveau Pelé à ses débuts. Aujourd’hui en seconde division américaine après avoir évolué dans une demi-douzaine de championnats, l’ancien crack aimerait bien remonter le temps pour ne pas faire les mêmes erreurs. Bien entouré, Karamoko Dembelé a donc toutes les cartes pour briller au plus haut niveau. À lui désormais de faire les bons choix et de ne pas se brûler les ailes.



Source: footmercato.net


Lire aussi