Ibrahim Bamba " Je n'ai pas pu signé en Birmanie à cause de mon manager "

img

De retour de Birmanie après quelques jours d'essais dans un club, le jeune footballeur ivoirien s'est confié à la rédaction de Talentcache.ci. Son interview : 


1-Bonjour Bamba, comment allez-vous ?

Je respire la pleine forme.J'aimerais tout d'abord vous remercier pour l'interview je vais bien.

2- Vous étiez en Birmanie pour un test avec un club?

Effectivement, j'étais en Birmanie recensement pour  le test dans un club et ça s'est bien passé.

3- Qu'est ce qu'il n'a pas marché et puis vous êtes revenu au pays?

Juste un problème à la dernière minute avec le manager. En effet, il n'a pas  respecté les clause du contrat. C'est ainsi que je suis rentré pour repartir  sur de nouvelles bases.

4- Bientôt le mercato hivernal, avez-vous d'autres propositions ailleurs?

Oui, j'ai des propositions dans certains clubs mais je reste ouvert à toute proposition  pour des tests ou recrutement qui souhaite découvrir mon talent 

5- Concrètement quels sont vos objectifs pour cette saison?

L'objectif majeur, cette saison, c'est de  trouver un club le plus rapidement possible. Ensuite le reste viendra.

6- Quel est le joueur qui vous inspire plus dans le football?

Mon joueur préféré Cristiano de Réal de Madrid car j'aime sa manière de jouer. C'est un battant, il joue avec le coeur. C'est mon idole. Mais j'ai le profil de Wilfried Zaha.

7- Vous êtes beaucoup dans les clips de votre soeur Bamba Amy Sarah. Comment arrivez-vous associer la musique au football ?

Tout simplement je suis un amoureux de la musique. J'aide simplement ma soeur.  Sinon ma priorité demeure le football car depuis tout petit je jouais le foot avec mon frère. Mes  amis m' ont même surnommé " la gazelle " à cause de ma rapidité. 

8- Comptez-vous laisser un jour le football pour la musique? 

La musique c'est juste un passe temps. Ma passion c'est le football et je suis prêt à tout donner pour exercer ma passion et non devenu artiste.

9- Comment avez-vous vécu la non qualification des éléphants au mondial 2018?

C'est une déception. J'aurais voulu les voir en Russie, mais dommage.

10-Votre dernier mot.

Je vous dis merci pour cette interview. Et un grand merci à ma famille pour le soutien sans cesse.




Interview réalisée par Florent SEKA

Lire aussi