Diarrassouba Sindou" je travaille dur pour jouer dans un club de haut niveau..."

img

Le "Talentcache.ci " toujours dans sa quête de révéler de jeunes footballeurs talentueux est allé à la rencontre du jeune ailier de Sporting de Mâcon, Diarrassouba Sindou. Un joueur extrêmement promoteur. Interview.



1- Bonjour Diarrassouba, Comment allez-vous?

Bonjour Monsieur, je vais très bien.


 2- Parlez-moi  de  votre  parcours?

J'ai fait mes premiers pas de footballeur comme tous les jeunes d'Abidjan sur les terrains vagues de la ville d'Abidjan avant de rejoindre la France en 2015. Sinon au départ  je suis allé au Maroc d'abord. Les conditions était très difficiles.  Ensuite la France où j'ai posé mes valises à Paris avant de prendre la direction de Lyon et de Mâcon où j'ai intégré le RC Flace de Mâcon avant de rejoindre le  Sporting Club Mâcon.

 

3- Que faites-vous après l'entrainement?

Après le terrain de football pour  l'entraînement, je vais suivre des cours dans une école. Il faut déjà songer à l'après foot. 

4- Concrètement, comme se déroule votre journée ?

Comme tout footballeur. Je prends le car pour l'entraînent ensuite le gymnaste.  L'école et la maison .


5- Quels sont vos objectifs cette saison?

En club, contribué énormément à l'effort collectif pour arracher la place du dauphin au classement. Sur le plan personnel, je travaille dur pour jouer dans un club de haut niveau.


6- –  Pouvez-nous  en dire plus  sur  ces  clubs  qui  vous  suivent  ?  Il  y  a  des  contacts  établis  ?

Le Sporting de Mâcon a un très bon projet pour les jeunes. Généralement, tous ceux qui font une bonne saison(jeunes) sont envoyés au Portugal car le club est en partenariat avec des clubs portugais de première ligue.


7- Quel est le joueur qui  t’inspire  particulièrement,  à  ton  poste?

Trois joueurs de haut niveau m'inspirent chaque fois que je les vois jouer. Il s'agit de l'emblématique joueur du Réal de Madrid Cristiano " CR7 ". Quel joueur! Il me donne toujours l'envie de poursuivre mon rêve de footballeur. Ensuite, il y'a Neymar, ce génie Brésilien. Et mon compatriote, le  Lillois Nicolas Pépé, un grand joueur d'avenir.


8- Souhaiteriez-vous porter le maillot des éléphants ou celui de la France un jour ?

Bien sûre, je rêve de porter le maillot des éléphants. Chose normale, puisque je suis ivoirien. Mais bon! On ne dit jamais jamais, si un jour par la force des choses, le maillot français se présente à moi, je ne peux pas refuser.


9- Que penses-tu du championnat ivoirien?

Un très bon niveau qui regorge de très bon joueur talentueux. Il reste encore à nos équipes de la ligue 1 d'être très compétitives sur la scène africaine.


10- Quels conseils donneriez-vous aux jeunes footballeurs qui rêvent de jouer en Europe?

Qu'ils croient en eux. Le football européen est très exigeant. Conclusion, beaucoup d'efforts dans le travail afin de se faire repérer puisque  le championnat ivoirien est même très suivi.


Merci


Interview réalisée par Florent SEKA


Lire aussi