Richard N'Guessan " Jouer dans un club de ligue 1 me permettra de franchir un palier supplémentaire et d'acquérir plus d'expériences..."

img

Bonjour , Comment tu t'appelles?

Bonjour , je m‘appelles N‘Guessan Richard Oyewole . 

Enfance 

 Comment s’est déroulée ton enfance ?Mon enfance n’as pas été facile à cause de la séparation mes deux parents . J'ai donc  vécu avec mon père qu'avec ma mère mais je passais souvent mes vacances chez ma mère .  J’étais très heureux avec lui . Mon père m’a toujours soutenu et continue de le faire, je  rends Gloire à Dieu pour tous ...

Tu as grandi dans quelle commune d'Abidjan ? 

J'ai donc grandi dans la commune d‘Abobo .

Tu étais quel type de garçon ?

J'étais un garçon un peu timide,  mais qui aimait beaucoup s‘amuser. Un petit garçon qui refusait même d‘aller à l‘ecole à cause du foot surtout des tournois de quartier puisque Abobo est réputé pour ce genre de tournoi. Mais avec le temps, j'ai associé le sport à l'étude.

Tu étais comment à l’école ? 

A  l'école,  j’étais un élève très calme et surtout travailleur félicité par la plupart de mes enseignants. J'ai même obtenu mon  Brevet d‘Études du Premier Cycle et mon Baccalauréat.


Formation

Tu a été à l'AFAD.  La vie au centre de formation était comment ? 

La vie au centre de formation était bien parce qu‘on formait une nouvelle famille. On  avait de très bon encadreurs. On multipliait les entraînements. Ce n'était pas facile, fourni beaucoup effort et espérer surclasser sa promo.   En un mot se  donner à fond , progresser afin d’être titularisé  ou joué des matchs. Donc  il y avait de la bataille et de la concurrence entre apprenant.

Quel est ton meilleur souvenir ? 

Mon meilleur souvenir,  c'est ce jour  où j'ai été sélectionné parmi les joueurs qui devrais participer à un championnat cadet  au stade Robert-champroux et au parc des sports de Treichville. C'était ma première fois de jouer sur un beau terrain synthétique.

Quel est ton pire souvenir ? 

Mon pire souvenir c‘est quand le coach Amani yao est arrivé à l‘afad pour remplacer le coach N’dri comme nouveau entraînement. Ce jour là , il a cassé le groupe et il a dit à plusieurs personnes de partir. Malheureusement, j'étais parmi les joueurs  qu’il a demandé de partir.

Comment as-tu surmonté cette période ? 

C'etait vraiment difficile pour moi , mon père m’a demandé de me consacrer à mes études. Mais je ne voulais pas laisser le football. J'ai fini par accepter sa proposition. J'ai donc continué mes études  tous prix rejouer au foot mais bon j’ai accepté les propositions de mon père et j’ai continué les études  jusqu’à ce que j'intègre un centre de sport et études.

Quelles sont les personnes qui t' ont marqué lors de son passage à l'AFAD ? 

Les personnes qui m’on marqué lors de mon passage sont : le coach N‘dri , mes coéquipiers Dahe Franck , N‘gaza , Doumbia , la shiky, ange Fabrice sans oublié  chauffeur du car. 

Quels sont tes objectifs cette saison ? 

Mes objectifs cette saison c‘est de jouer dans un club de l'élite. Avec des parents , je compte rentrer en Europe pour jouer dans un club de football tout en continuant mes études dans une université européenne. Mais mon regard est plus tourné vers la ligue 1 ivoirienne. Jouer dans un club de ligue 1 me permettra de franchir un palier supplémentaire et  d'acquérir plus d'expériences.

 Es-tu dans le viseur des clubs de l'elite ivoirienne. Tu peux m'en dire plus  sur  ces  clubs  qui  te  suivent  ?  Il  y  a  des  contacts  établis  ?

Non, je ne pense pas. J'ai quelques contacts. 

Quel est le joueur qui  t’inspire  particulièrement,  à  ton  poste?

Le joueur qui m'inspire à mon poste est Leonel Messi à cause de sa facilité de jouer.

Comment juges-tu ce championnat de Ligue 1 ?

Le championnat de Ligue 1 est un très bon niveau. Assez de challenge, très médiatisé et regorge beaucoup de talent. La preuve, les joueur s'exportent. Aujourd'hui, on trouve des joueurs presque dans tous les championnat du monde.  

Bientôt la CAN, penses-tu que la Côte d'Ivoire peut espérer une troisième étoile?

 Nous avons de très bon joueurs, il suffit d'être un peu plus audacieux. Sinon les éléphants peuvent espérer une troisième étoile.



 🎤interview réalisée par Florent Séka 








Lire aussi